Comment monter son plan de financement pour un projet immobilier ?

Vous avez un projet immobilier en tête ? Vous souhaitez acquérir ou faire construire un immeuble ? Sachez que l’investissement immobilier est une source de profit assurée. Cependant, pour pouvoir le réussir, il faut établir un bon plan de financement. De quoi s’agit-il ? Et comment le faire ?

Quels sont les types de financement disponibles pour le projet immobilier ?

On ne peut pas parler d’investissement sans évoquer le financement. En effet, sans fonds préalable, on ne peut pas démarrer le projet immobilier. Il existe plusieurs méthodes pour trouver des fonds : les fonds propres, les prêts bancaires, le crowdfunding…

Il est possible de financer son projet par ses propres fonds. Il se peut qu’on ait fait des épargnes ou que l’on détienne une somme assez colossale pour faire aboutir le projet. Cependant, ces fonds ne sont pas toujours suffisants, obligeant ainsi de recourir à d’autres méthodes comme les prêts bancaires.

Les prêts bancaires sont les méthodes les plus utilisées par les nouveaux entrepreneurs. Il s’agit d’un emprunt, moyennant un taux d’intérêt. De même, la méthode du crowdfunding connaît de plus en plus d’ampleur. Elle consiste à collecter des fonds auprès de particuliers qui souhaitent investir dans le projet. Ces deux méthodes nécessitent l’établissement d’un fond de financement. Alors, de quoi s’agit-il ?

À quoi consiste le plan de financement immobilier ?

Le plan de financement immobilier est une étude de la situation financière par rapport au projet. En d’autres termes, il s’agit d’un programme visant à établir les besoins financiers nécessaires pour la réalisation du projet immobilier.

Le plan de financement immobilier se présente souvent sous forme de tableau. Il inclut les diverses charges à débourser pour le projet comme l’achat des équipements, les démarches administratives à suivre (frais de notaire…), etc. Il contient également le bilan des apports financiers : ceux qui sont déjà disponibles (les fonds propres…) ou ceux qui sont à trouver (le crédit bancaire nécessaire…).

En quelques mots, il s’agit d’une vue d’ensemble des fonds nécessaires pour l’aboutissement du projet immobilier.

Comment établir le plan de financement immobilier ?

L’établissement du plan de financement immobilier se fait en plusieurs étapes.

Pour commencer, il faut évaluer son apport personnel (épargnes, revenus mensuels…). Cette étape n’est pas obligatoire, néanmoins, elle est fortement recommandée. En effet, elle peut rendre les taux d’intérêt vraiment intéressants.

Ensuite, il faut calculer sa capacité d’endettement, c’est-à-dire la somme qu’on peut rembourser par mois, incluant les taux d’intérêt.

Il faut aussi s’informer sur les éventuelles aides en matière immobilière comme le prêt à taux zéro ou le prêt action logement.

Lors d’un prêt immobilier, on est aussi amené à choisir le type de taux d’intérêt, soit à taux fixe ou à taux variable. Le taux variable est moins élevé que le taux fixe. Toutefois, son montant peut varier en fonction de la fluctuation de prix. Donc, le taux fixe est le mieux sécurisé.

Enfin, il faut inclure dans les charges, les frais nécessaires pour le prêt immobilier. Il ne reste plus qu’à comparer les offres bancaires et choisir celle qui est la plus rentable.

Prêt immobilier: quelles sont les différences entre l’hypothèque et la caution ?
Est-il vraiment risqué d’emprunter sans apport ?